FIFA

Le bandeau de Neymar a créé la polémique à la finale de la Coupe des Champions

A l’issue de la finale de la Ligue des champions remportée par le FC Barcelone, Neymar a célébré cette victoire en arborant un bandeau « 100% Jesus ». Un geste mal accueilli par les internautes qui l’accusent de prosélytisme religieux.

Neymar et la religion, un lien très fort qui perdure. L’attaquant brésilien l’a prouvé une nouvelle fois ce samedi au stade olympique de Berlin à l’occasion de la finale de la Ligue des champions. Dans la foulée du succès du FC Barcelone aux dépens de la Juventus de turin (3-1), Neymar a célébré la cinquième Coupe aux grandes oreilles des Blaugrana en remerciant le Christ.

Après le coup de sifflet final, la star de la Seleçao a enlevé son maillot puis enfilé, sur la tête, un bandeau portant la mention «100% Jesus».
Un acte de prosélytisme religieux?

Le geste de l’auteur du troisième et dernier but du Barça, fidèle de l’église pentecôtiste de Sao Vicente, a été vivement critiqué sur les réseaux sociaux. Certains y ont vu un acte de prosélytisme religieux.

Pour rappel, la Fifa proscrit les manifestations et messages religieux depuis 2009. Une mesure qui vise essentiellement les Brésiliens. Lors du Mondial 2002 notamment, le prosélytisme avait atteint son apogée avec les tee-shirts «I belong to Jesus» de Kaka.

Ne manquant jamais une occasion de rappeler son attachement à Dieu lors des grandes échéances de sa carrière, Neymar avait également publié, avant la rencontre, une photo avec Messi, Suarez et lui-même, sur son compte Twitter, accompagnée du message suivant:
«Que Dieu nous bénisse et nous protège.»
Il semble que son vœu a été exaucé sur la pelouse du stade olympique de Berlin.

Source/Le Figaro
Photo/Le Figaro
www.anmwe.com

1

Most Popular

To Top