NFL

USA: Paul Allen porte sa contribution à U$100 millions pour contrer l’Ebola

SEATTLE – Le philanthrope Paul Allen a porté aujourd’hui sa contribution totale à plus de 100 millions $ pour contrer Ebola et a lancé un appel à la communauté internationale pour qu’elle se joigne à la cause. Cette crise nécessite une démarche concertée si l’on veut la surmonter

C’est pourquoi M. Allen est à la tête des initiatives suivantes :

Pouvoir compter sur la participation durable de professionnels de la santé. L’un des principaux problèmes liés à leur recrutement réside dans l’absence d’un protocole d’évacuation sanitaire (EVASAN) bien établi dans l’éventualité où ils seraient contaminés et nécessiteraient un traitement.
Résoudre ce problème en finançant la conception et la fabrication de deux unités d’isolement EVASAN que le département d’État américain utilisera pour évacuer en toute sécurité les professionnels de la santé depuis l’Afrique de l’Ouest. De plus, M. Allen s’est associé à l’Organisation mondiale de la santé pour accroître sa capacité à organiser la logistique nécessaire au transport des travailleurs humanitaires internationaux.
Les frais de transport EVASAN peuvent d’ailleurs être un obstacle pour les organisations qui voudraient envoyer leurs professionnels en soins critiques. Pour contourner ce problème, M. Allen a créé le fonds Ebola Medevac Fund, qui vise à combler l’écart entre les frais couverts par les assurances et les frais de transport réels. Ce fonds de 2,5 millions $ est conçu comme une subvention de contrepartie à raison de un dollar pour un dollar avec la Paul G. Allen Family Foundation.
M. Allen a également trouvé une façon de permettre aux individus de contribuer à diverses organisations et de financer les besoins essentiels en matière d’intervention par le biais de TackleEbola.com. Cette plateforme caritative a pour but de coordonner et d’optimiser les dons internationaux de chaque personne.
Tous les dons amassés sans exception serviront à financer les solutions requises pour traiter, endiguer et prévenir l’épidémie d’Ebola. Les donateurs pourront choisir le besoin qu’ils veulent financer, et la totalité de leur contribution sera appliquée à ce besoin en particulier. Le site offre aussi aux donateurs un moyen de voir l’impact de leurs contributions réunies en suivant les progrès vers l’atteinte des objectifs.

« Le virus Ebola est différent de toutes les autres crises sanitaires auxquelles nous avons été confrontés et nécessite donc des mesures d’intervention exceptionnelles », affirme M. Allen. « Pour réussir à contenir cette flambée et l’empêcher de devenir une pandémie mondiale, nous devons unir nos efforts pour recueillir les fonds, organiser les ressources et élaborer les solutions novatrices dont nous avons besoin pour combattre ce problème. Je m’engage à apporter ma contribution pour vaincre cette crise. »
« Nous remercions Paul Allen et sa fondation pour leur contribution à cette cause cruciale », souligne Andrew O’Brien, représentant spécial des partenariats mondiaux au sein du département d’État américain.

« Nous souhaitons que son engagement servira d’exemple indispensable pour le secteur privé en matière de leadership rapide et robuste, montrant qu’il est essentiel de travailler en partenariat avec le gouvernement des États-Unis. La campagne #TackleEbola de M. Allen se veut un important catalyseur pour nous aider à envoyer des répondants médicaux en Afrique de l’Ouest afin de lutter contre Ebola dans son épicentre. Son leadership tombe à pic et facilite considérablement le travail que le gouvernement américain, les organisations internationales, les ONG et autres intervenants effectuent sur le terrain tous les jours. » .

Source/The Paul G. Allen Family Foundation
Photo/Archives
www.anmwe.com

Most Popular

To Top