Boxing

Canada : Adonis Stevenson conserve son titre de champion du monde face à Andrzej Fonfara

Montréal, Québec – Adonis Stevenson a offert une légère frayeur à tout le monde, mais il est toujours champion des poids mi-lourds du WBC et The Ring aujourd’hui. Le Québécois d’origine haitienne n’a également pas été en mesure de passer le knock-out à Andrzej Fonfara, l’emportant plutôt par décision unanime des juges, samedi soir au Centre Bell.

adonis-stevenson

Les trois juges ont remis des cartes de 115-110, 115-110 et 116-109 en faveur de Stevenson (24-1), qui avait remporté ses 10 derniers combats avant la limite. Le RDS.ca l’avait gagnant 116-109.

Une blessure à la main gauche subie dès le deuxième round a toutefois peut-être eu une incidence sur l’allure du duel, tout comme une chute au tapis au neuvième assaut. Le principal intéressé a avoué que plusieurs choses lui sont passées par la tête à ces moments-là.

« Je me suis dit que le combat allait être long », a reconnu Stevenson en conférence de presse. « J’avais mal à chaque coup que je donnais, je sentais que ça vibrait pas mal dans mon ventre. J’ai pu gérer ça, j’ai gagné. C’est ça un champion. Ça gagne dans n’importe quelle situation. »

« Adonis n’avait jamais visité le plancher, puis gagné un combat par la suite », a ajouté le promoteur Yvon Michel. « Il ne faut pas oublier qu’Adonis avait devant lui un adversaire extrêmement déterminé qui n’avait pas peur, mais qui avait surtout énormément de cœur. »

Fonfara (25-3) a en effet encaissé un nombre incalculable de coups au corps et au visage. Il est allé sur le canevas aux premier et cinquième rounds, mais n’a jamais montré le moindre signe de découragement. Sa prestation l’a plus que jamais convaincue qu’il fait partie de l’élite mondiale.

« Stevenson est un grand champion, mais je suis d’avis que je vais m’améliorer et devenir un jour champion », a déclaré Fonfara. « J’ai toujours cru en moi pendant le combat, et plus les rounds passaient, plus je prenais confiance et me disais que je finirais par l’avoir. »

« Je suis très fier de moi parce que j’ai survécu. J’ai essayé très fort d’aller chercher la victoire dans les trois derniers rounds, mais je n’ai pas réussi à en faire assez. Mais bon, c’est la vie. »

Fonfara semblait en voie de passer le knock-out à Stevenson après l’avoir envoyé au tapis au neuvième round. En retraitant dans son coin, le champion semblait à court de ressources et paraissait à court d’énergie. Sauf que c’était finalement bien mal le connaître.

Le Blainvillois a ensuite complètement changé sa stratégie en optant pour le corps à corps pour éviter la droite et de son adversaire et en accrochant continuellement pour briser le rythme. Il était particulièrement fier d’avoir pu démontrer qu’il avait su s’ajuster au moment opportun.

« Nous faisons de la boxe! », a expliqué Stevenson. « Je me suis fait toucher, mais en retour, j’ai touché la cible plus souvent. Mes preuves sont maintenant faites, car je me suis fait tester. »

« Ç’a vraiment été un bon test pour Adonis », a ajouté son entraîneur Javan Hill. « Tout ce que Fonfara a fait, nous l’avions prévu. Chose certaine, nous allons retourner rapidement dans le gymnase pour travailler certains éléments, dont la base. Je le répète, Fonfara était tough. »

Les détails de la blessure à la main de Stevenson ne sont évidemment pas encore connus, ce qui a incité Michel à jouer de prudence sur le moment du prochain combat de son protégé. Toutefois, il y a fort à parier que ce sera contre le champion de la WBA et de la IBF Bernard Hopkins.

Description round par round du combat

Round 12 : Fonfara au plancher, mais l’arbitre juge encore que le boxeur a glissé. Stevenson matraque Fonfara et ce dernier en redemande! Fonfara termine toutefois le combat en force. Carte RDS.ca Stevenson 116-109.

Round 11 : Stevenson passe près d’achever Fonfara, mais ce dernier refuse de tomber. Stevenson semble mieux ses énergies en accrochant continuellement pour casser le rythme. Carte RDS.ca : Stevenson 107-99.

Round 10 : Fonfara reprend là où il avait laissé, mais cette fois, Stevenson réplique, dont avec un coup bas. Finalement, Stevenson a encore un peu d’énergie. Carte RDS.ca : Stevenson 97-90.

Round 9 : Stevenson au plancher après avoir reçu une droite, mais l’arbitre a jugé qu’il avait glissé. Stevenson doit accrocher à plusieurs reprises pour se sortir d’impasse. Carte RDS.ca : Stevenson 87-81.

Round 8 : Les débuts de round sont toujours les mêmes ; Fonfara se porte à l’attaque. Cette fois, Stevenson est moins incisif dans ses répliques. Il se retrouve même dans les câbles à un certain moment. De loin, le meilleur round de Fonfara depuis le début du combat. Carte RDS.ca : Stevenson 79-71.

Round 7 : Malgré la quantité de coups reçus, Fonfara n’hésite pas à avancer sur Stevenson. Cela n’empêche pas Stevenson de continuer à marteler ses frappes comme lors des rounds précédents. Carte RDS.ca : Stevenson 70-61.

Round 6 : Le rythme ralentit un peu, mais cela n’empêche pas Stevenson de poursuivre son travail de démolition au corps. Un coup dans cette région oblige d’ailleurs Fonfara à reculer dans les câbles. Carte RDS.ca : Stevenson 60-52.

Round 5 : Stevenson s’en remet à son jab, surtout pour bien préparer sa main arrière. Cette dernière atteint Fonfara au corps et il se retrouve au plancher pour la deuxième fois du combat. Carte RDS.ca : Stevenson 50-43.

Round 4 : Stevenson parvient encore à placer sa main arrière avec régularité, mais Fonfara n’ouvre pas beaucoup d’ouvertures. Stevenson vise de plus en plus le corps pour faire descendre les mains de son adversaire. Les rares fois que Fonfara touche la cible, Stevenson ne bronche pas. Carte RDS.ca : Stevenson 40-35.

Round 3 : Fonfara n’a pas l’intention de concéder le centre du ring en début de round. Mais Stevenson attend ses occasions pour lancer ses coups en puissance. L’œil droit de Fonfara commence à montrer des signes de fatigue. Fonfara ne lance pas beaucoup de coups. Carte RDS.ca : Stevenson 30-26.

Round 2 : Fonfara se rue encore sur Stevenson au début du round et parvient à l’atteindre au visage avec une droite. Stevenson réplique sans broncher, non sans accrocher également. Stevenson semble beaucoup réfléchir avant de porter ses coups. Carte RDS.ca : Stevenson 20-17.

Round 1 : Fonfara se rue sur Stevenson, mais ce dernier était prêt. Stevenson envoie une première gauche au visage de Fonfara, qui accroche. Sans surprise, Fonfara se retrouve au plancher après avoir reçu une gauche. Fonfara se retrouve emprisonné dans le coin et encaisse. Carte RDS.ca : Stevenson 10-8.

Source/RDS.ca

Photo/CBCSPORTS

www.anmwe.com

 

Most Popular

To Top