FIFA

Brésil 2014: Contrôle anti-dopage massif des joueurs du Costa Rica pour leur victoire

Diego Maradona qui suit le Mondial de très près  comme supporter de l’Albiceleste, mais aussi pour le compte d’une émission de télé argentine.Samedi, ce n’est pas la prestation de Lionel Messiqui a retenu toute son attention, mais le contrôle anti-dopage massif auquel ont été soumis les joueurs du Costa Rica qui ont battu la Squadra Azzurra.

 

Diego Maradona reste évidemment l’une des icones du football de ces 40 dernières années. Même s’il a raccroché les crampons en quittant la sélection argentine par la petite porte lors du Mondial de 1994, D10s conserve un statut de star partout où il passe. Aujourd’hui, dans les tribunes des stades du Mondial brésilien, il continue à faire le show et parfois à voler la vedette aux joueurs. Supporter inconditionnel de l’Albiceleste, il n’en suit pas moins les prestations des autres équipes de la Coupe du Monde et comme beaucoup d’observateurs, il n’a pas hésité à saluer les victoires du Costa Rica contre des grands du football international.

Aussi, son sang n’a fait qu’un tour lorsqu’il a appris que le Costa Rica avait été soumis à un contrôle anti-dopage massif. “C’est un manque total de respect” a-t-il lancé samedi avec son habituel bagout aux accents d’insolence. “Pourquoi sept joueurs du Costa Rica et pas sept de l’Italie?

Pour l’ex Pibe de Oro, il s’agit d’un manque de respect flagrant de la FIFA envers le petit pays d’Amérique Centrale.

Manifestement, certains sont ennuyés par le Costa Rica et surtout embêtés que les grosses équipes n’aillent pas au tour suivant. Car du coup, les sponsors risquent de ne pas payer ce qu’ils ont promis. Deux joueurs de chaque équipe doivent subir des contrôles anti-dopage. Je sais de quoi je parle, puisque ça m’est arrivé. Mais sept joueurs? C’est du jamais vu”.

Source/Belgacom

Photo/Archives

www.anmwe.com

Most Popular

To Top